Print + Web : les atouts du bimédia pour un éditeur

Print ou Web ? Print + Web ? Avec ou sans appli ? La transition du papier vers le numérique pousse les éditeurs de presse à se réinventer, et pose la question de la complémentarité des deux médias. Le point de vue d’une régie publicitaire presse & web sur les atouts d’une offre éditoriale bimédia.

 

Des fonctions médias complémentaires

A chaque média sa temporalité ! Au digital le temps réel et la synthèse. A la presse, l’analyse, la lecture profonde et le plaisir de lire. Les deux médias se complètent et se répondent pour faire vivre la marque média et dynamiser sa communauté de lecteurs. Quand le Print fixe, imprègne et prescrit, le Digital alerte, répand et connecte selon les termes utilisés par le SPEM Marketing & Publicité. Des opportunités médias uniques s’offrent ainsi aux annonceurs pour rythmer leurs plans médias, réveiller leur notoriété ou favoriser l’émergence.

 

 Des contrats de lecture réinventés

Si les extensions digitales de la marque de presse bénéficient d’un réel transfert des valeurs éditoriales du Print, elles favorisent en revanche de nouvelles expériences de lecture, enrichissent les contenus et répondent aux nouvelles exigences du « Any Where, Any Time, Any Device ». Le multireading permet aux annonceurs de créer du lien avec leur audience, et d’enrichir leur communication en étant présents, tout au long du parcours média de l’internaute, avec des messages différents et complémentaires.

 

Des lectures qui s’additionnent !

Les lectures Print + Digital s’additionnent plus qu’elles ne se cannibalisent. En effet, selon la dernière étude Audipresse One Global V3 2015, pour 100 lecteurs Print, les extensions digitales de la marque de presse apportent 43 lecteurs supplémentaires. Le Digital permet à la marque de presse de s’écarter de son territoire d’expression d’origine, et de démultiplier son audience. Les annonceurs l’ont bien compris, et pensent de plus en plus audience globale, c’est-à-dire Print + Digital, pour leur plan média. L’apport d’audience du Digital est aujourd’hui stratégique pour un éditeur de presse.


Une efficacité publicitaire renforcée

Dans son étude « Print + Web, la Réinvention Magazine », le SEPM Marketing & Publicité montre la capacité du mix Print + Web a influé sur le parcours d’achat, notamment la préférence de marque et l’envie de consommer. Ainsi, lorsqu’une marque communique dans un magazine et en même temps sur son site internet ou appli mobile », la solution « Print + Web » :
… renforce le souvenir de la publicité pour 71% des personnes interviewées
… renforce l’image de la marque ou du produit pour 69%
… permet de mieux informer le client de la marque ou le produit pour 38%
… permet d’accéder plus rapidement au site d’achat en ligne pour 62%
… développe l’intérêt pour la marque ou le produit pour 55%
… permet de mieux préparer et de réussir l’achat pour 49%.


Plus d’opérations spéciales

A l’heure du storytelling et de l’expérience de marque, les opérations spéciales autour des contenus sont plébiscitées par les annonceurs. Et justement, l’atout clé des éditeurs de presse est de savoir créer du contenu qui intéresse leur communauté de lecteurs. Une offre éditoriale bimédia facilite le développement d’opérations spéciales en créant de la valeur, de la cohérence et de l’engagement. Autant d’opérations à forte valeur ajoutée pour l’annonceur… et génératrices de revenus supplémentaires pour l’éditeur.

 

TAGS > , , , ,

Publier un commentaire