10 conseils pour bien choisir sa régie publicitaire presse

Volonté d’externaliser sa régie publicitaire ou de challenger sa régie actuelle, panique face à des résultats publicitaires décevants, recherche de nouvelles opportunités publicitaires ou lancement d’un nouveau magazine. 10 conseils pour faire le bon choix… et éviter le « SOS régie ».

1. Evaluez la notoriété de la régie publicitaire

A travers son ancienneté sur le marché, ses références en régie et sa réputation auprès des clients. N’hésitez pas à vous renseigner avant !

2. Choisissez une régie publicitaire adaptée à votre taille et à vos objectifs

La capacité d’une régie publicitaire à s’investir immédiatement sur votre titre est essentielle. Assurez-vous que la régie dispose d’une équipe motivée, compétente et opérationnelle pour commercialiser votre magazine.

3. Privilégiez les expertises sectorielles ou de cibles

Restez cohérent entre le positionnement de votre magazine et le portefeuille de titres de la régie publicitaire afin de bénéficier, rapidement, d’une prospection ciblée et thématique de qualité, et de synergies entre les supports.

4. Vérifiez sa solidité et sa rigueur financière

Indispensable pour éviter tout impayé ! En effet, après avoir vendu les espaces publicitaires, la régie publicitaire les facture, encaisse les montants et assure le recouvrement. Sa santé financière est donc essentielle. Questionnez-la sur sa capacité à sécuriser les engagements financiers des annonceurs et à assurer un recouvrement soutenu.

5. Méfiez-vous des taux de régie trop bas

Le taux de commission d’une régie publicitaire varie habituellement entre 30 % et 50 % et peut être inférieur pour les supports médias représentant de très gros volumes. Ce taux permet à une régie publicitaire de s’investir durablement dans le développement publicitaire de votre magazine. N’oubliez pas qu’il vaut mieux percevoir 50 % de 100 000 € que 60 % de 50 000 € !

6. Parlez de vos valeurs !

Elles nourriront le discours commercial du chef de publicité et permettront à la régie publicitaire de développer une publicité valorisante pour votre marque magazine,utile à vos lecteurs et connectée à vos valeurs. N’hésitez pas à définir, en concertation avec la régie, une charte de publicité.

7. Misez sur la proximité

Fréquence des reportings d’activité et des rencontres éditeur/régie, qualité des bilans publicitaires, participation de la régie publicitaire aux comités de rédaction, possibilité pour l’éditeur d’accompagner la force commerciale sur des salons et les rendez-vous importants… Autant de points à ne pas hésiter à aborder pour mieux cerner le professionnalisme de la régie publicitaire et son engagement dans la relation de partenariat.

8. Dites-moi, quelles sont les tendances du marché ?

Sur un marché en constante évolution, les régies publicitaires décloisonnent leurs approches et multiplient leurs efforts pour créer de la valeur et de l’émergence à travers des dispositifs impactants, du contenu de marque, des solutions cross-médias, du marketing service… Testez la régie publicitaire sur sa capacité à capter les tendances et à proposer des opérations à valeur ajoutée.

9. Définissez des objectifs clairs et cohérents de chiffre d’affaires

Avant de vous engager, discutez avec la régie publicitaire des objectifs de chiffre d’affaires à 1, 2 voire 3 ans, et du plan d’action à mettre en place pour y parvenir. Sachez qu’installer un magazine sur son marché prend du temps, les habitudes de communication des annonceurs étant longues à changer. Ne vous attendez donc pas à des miracles dès la première année et partez sur des objectifs ambitieux mais réalistes.

10.  Et faites confiance à des professionnels de la vente d’espace

Par sa connaissance du marché, son savoir-faire et son écoute des tendances, la régie publicitaire sera force de propositions pour donner une réelle dimension publicitaire à votre marque.

TAGS > ,

Publier un commentaire