RTB & Programmatique: quelles différences ?

En progression de 61 %, le programmatique représente 40 % des achats display selon l’Observatoire 2015 du SRI, et pourrait dépasser la barre des 50 % d’ici la fin 2016 grâce au développement du programmatique mobile et vidéo. Souvent confondu avec le RTB, le programmatique s’affranchit pourtant des contraintes du Real Time Bidding.

 

Le programmatique inclut tous les modèles de transactions publicitaires automatisés

Si le programmatique et le RTB ont en commun l’utilisation des technologies et de la data pour acheter et vendre les espaces publicitaires, le RTB n’est que l’un des modes d’achat du programmatique. Son modèle de commercialisation se fait aux enchères.

Le programmatique est un mode de commercialisation bien plus large, il inclut tous les modèles de transactions publicitaires automatisés. Il permet notamment des deals privés, à plus forte valeur ajoutée, négociés entre un éditeur et un annonceur sur un prix, un inventaire, un contexte, des données de ciblage sur l’audience,…

 

A lire également nos articles :
Les 10 mots clés de la programmatique
Les éditeurs doivent-ils s’ouvrir au programmatique ?

 

Sources : 15e Observatoire de l’e-pub du SRI, « Le pense pas bête du programmatique du SRI »,  Ad-exchange.fr, « Arrêtons de confondre le programmatique et le RTB »

 

TAGS > , ,

Publier un commentaire